Les « vrais » chiffres sont les « bons » chiffres

Pour le maire sortant, la dynamique économique du Lavandou est bonne, même florissante. 

Pour argumenter en ce sens il ne cesse d’avancer deux chiffres :

– le taux de mutation de l’immobilier (comprenez les ventes immobilières) qui est en augmentation de 30% environ.

– La collecte de la taxe de séjour qui elle aussi est en augmentation d’environ 25% (rappelons que la taxe de séjour est payée par les touristes qui viennent séjourner sur notre commune, en moyenne environ 1,50€ par jour et par personne). 

Assez mécaniquement, ces deux arguments peuvent simplement être attribués aux nouveaux appartements de l’Eco-quartier. Explications.

Les chiffres sont les chiffres, vous avez raison Monsieur le maire, mais les vrais chiffres sont les bons chiffres. 

Cette soit disant augmentation des transactions immobilière de 30% est fictive car elle est exclusivement liée à la construction du nouveau quartier à côté de Carrefour qui au passage fait baisser la valeur moyenne de l’immobilier au Lavandou.

Pour les ventes, moins 30% sur les villas. Nous sommes passés de 37 à 26 ventes car la clientèle attirée baisse en qualité et donc en pouvoir d’achat. Ils ne se retrouvent plus dans les animations peu qualitatives comme le fameux Père Noël en juillet. Le Lavandou ne les attire plus – non plus – hors saison pour profiter de notre cadre de vie. La qualité fuit le Lavandou. 

Ces constructions à l’Eco quartier, à l’origine pour loger les jeunes lavandourains, sont une farce ! Oui, quelques jeunes familles ont pu trouver un logement, accéder à la propriété à conditions privilégiées et tant mieux. Mais combien d’appartements pour des investisseurs, pour des résidences secondaires ? On est sur un rapport de 1 pour 100 ! Il fallait probablement construire mais pas comme cela, pas dans ces proportions démesurées.

Les chiffres sont les chiffres, vous avez raison Monsieur le maire, mais les vrais chiffres sont les bons chiffres.

Pour la taxe de séjour, ces nouveaux appartements sont donc pour beaucoup mis en location sur les plateformes internet comme AIRBNB. Alors que par le passé, la taxe était collectée et reversée à la commune au bon vouloir de chaque propriétaire, elle est aujourd’hui collectée automatiquement par les ordinateurs des plateformes. Il n’est donc plus possible d’échapper à cette taxe. La seule plateforme Airbnb a reversé ainsi 2 fois plus de taxe en 2019 qu’en 2018 passant de 13,5 millions à 24 millions d’euros pour l’ensemble des communes de France soit 100% d’augmentation. 

Par le passé, c’était à la commune de contrôler cette collecte de taxe de la part des propriétaires et force est de constater que le système du Lavandou, lui aussi, ne fonctionnait pas ! Encore un ! Il aurait permis depuis des années d’avoir environ 100 000 euros par an de plus dans nos caisses…

Non Monsieur, le Lavandou ne va pas bien comme vous le dites. Il suffit de faire le tour des commerçants, d’être proche de la population comme nous le sommes pour voir que tout ne va pas si bien. Énormément disent résister comme ils le peuvent. Pour combien de temps encore ? La masse du tourisme estival ne suffit plus pour vivre à l’année.

Le manque de politique économique sur notre commune se fait cruellement ressentir.

Les chiffres sont les chiffres Monsieur le maire et ils démontrent bien que vous êtes passé maître en enfumage…

 (source le parisien)

Notre blog