Réponse à Jean-Laurent Félizia

Voici le message publié par Jean Laurent Félizia :

Non merci M. Saussez, votre proposition d’union au second tour ne nous intéresse pas !

Quelle manœuvre allez-vous encore chercher là quand depuis des mois vous faites dire et dites tout et son contraire à mon sujet ?

Votre plan s’apparente au mariage de la Carpe et du Lapin. Illogique et contre nature !

Votre vision de deuxième tour est irrémédiablement vouée à l’échec. Avec vous comme avec le candidat Maire sortant d’ailleurs.

Pas d’union de second tour, que cela soit avec la Carpe ou le Lapin…car ce serait duper les électrices et les électeurs lavandourains.

Notre projet pour Le Lavandou n’est pas soluble dans une union artificielle de second tour pour gagner la Mairie.

Notre candidature se poursuivra au-delà du 1er tour, pour une Ville Heureuse et pour l’intérêt général !

Your Content Goes Here, Your Content Goes Here

Réponse de Thierry Saussez :

Cher Monsieur Félizia

Vous répondez à mon appel à l’union pour le 2ème tour d’une drôle de façon.

Quelle manœuvre y a-t-il à rassembler celles et ceux qui souhaitent un changement raisonnable ?

Comment pourrait-on duper les électeurs en se basant sur les résultats du 1er tour c’est à dire en construisant une union issue du suffrage universel  ?

Pourquoi fermer la porte à une discussion sur les priorités comme nous l’avons proposé ?

Au fond, à ne pas vouloir choisir entre le maire sortant et les autres candidats, vous continuez à louvoyer comme depuis 6 ans. Un peu dans l’opposition (il y a tant de Lavandourains mécontents), un peu avec le maire (dont vous votez même le budget). Dans votre fable on ne sait pas qui est la carpe, qui est le lapin. Mais vous, vous faites l’anguille !

Au moins maintenant c’est clair : vous avez décidé de tenter de servir de roue de secours au maire sortant.

En fait ce n’est pas l’intérêt général que vous cherchez c’est d’affaiblir la possibilité d’une alternance en divisant, au second tour, les forces du changement.

Voilà une drôle d’alliance hypocrite entre un écologiste de gauche et un maire de droite.

Que vous a donc bien promis le maire sortant pour une telle ignominie ?

Vous allez droit à l’échec.

Les électeurs préfèrent toujours les candidats qui ont un cap et une morale .

Your Content Goes Here, Your Content Goes Here

Notre blog