N°112 - Lavandou Cap 2020 : fidélité a nos engagements

Nous voulons d'abord remercier chaleureusement les 20% d'électrices et d'électeurs qui nous ont fait confiance. Nous n'oublierons jamais pourquoi et par qui nous sommes élus. Nous travaillerons, main dans la main, avec toute l'équipe qui s'est constituée pour se présenter a vos suffrages.

Nos positions vis e vis de la majorité et du maire seront guidées par nos engagements. Il n'est pas question de signer un chèque en blanc mais de juger sur les actes. Quand le maire annonce 2 priorités qui étaient au centre de notre programme, la jeunesse et le travail en commun avec Bormes, nous ne pouvons qu'approuver. Nous avons proposé un grand débat avec tous les jeunes adultes du Lavandou pour définir, en commun, les thèmes et les projets à approfondir.

Sur l'intercommunalité nous attendons une action plus déterminée encore en faveur de la priorité des priorités, les grands travaux pour mettre la commune à l'abri des risques de crues. Cela passe notamment par l'influence auprès de nos partenaires et de l'Etat afin de débloquer les financements sans attendre 3 longues années I

Notre programme incluait également la modernisation du port et l'amélioration de l'accueil ainsi que la remise a plat du projet qualifié par nous de" bunkers" a l'entrée du Lavandou. Il semble que la mairie puisse aller dans ces 2 directions de bon sens.

Dans   la mesure ou nous serons associés à ces mesures et projets et où nous disposerons de moyens de fonctionner ( accès a tous les dossiers , permanence, photocopies,

timbres etc...) notre action sera constructive mais vigilante par rapport aux résultats.

Reste 2 sujets qui nous mobilisent et peuvent susciter notre opposition. Le premier est la gestion des finances locales qui, sans réforme, rendra bien difficile l'engagement du maire de ne pas augmenter nos impôts. Le second est l'absence confirmée de stratégie de développement du tourisme hors saison. Nous maintenons qu'à nos yeux tout se tient : les commerces qui disparaissent, les classes qui ferment les unes après les autres, les jeunes qui s'en vont, la population qui vieillit ont un lien commun : la ville morte l'hiver.

N'hésitez pas à nous faire part de vos observations et de vos attentes. Nous sommes a votre service.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Bernard Beaugeois , conseillers municipaux

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Merci de vérifier vos e-mails et de cliquer sur le lien de confirmation pour activer votre compte.