N°117 - REVONS UN PEU

La saison d'été arrête de se raccourcir chaque année. Les commerçants retrouvent le moral. Les résidents secondaires, séduits par un grand programme d'animation reviennent dés Pâques. Un Conseil Economique rassemble tous les acteurs de l'économie et du tourisme. L'économie locale se redresse.

Le port refait à neuf, y compris la zone commerciale, et agrandi pour accueillir de grosses unités enregistre à nouveau des recettes.

Des patrons et cadres d'entreprise parrainent des projets de jeunes qui ne sont pas condamnés à aller réussir ailleurs. Même modeste un incubateur d'entreprises est créé pour tester et accompagner la création d'activités. Le wifi est généralisé et un centre de télétravail ouvert. Des logements sont affectés spécialement aux jeunes. Un conseil municipal des jeunes est créé.

Les travaux de lutte contre les inondations ne sont plus constamment sous évalués afin d'éviter le reflux en bas et de permettre un large débit a la descente notamment par un agrandissement suffisant des ponts. La gestion et le recyclage des déchets sont améliorés.

Les finances locales s'améliorent. L'investissement arrête d'être sacrifié. De nouvelles réalisations sont possibles notamment une petite médiathèque.

Un comité d'éthique présidé par un ancien haut fonctionnaire garantit la transparence des contrats et marchés. Un compte rendu de mandat est réalisé chaque année. L'opposition accède à toutes les instances locales sans exception.

Redescendons sur terre. Le Lavandou ne prend pas cette direction. Il faudrait, pour cela, arrêter de traiter les problèmes par les feuilles mais le faire par les racines, ne plus rester" ras des pâquerettes" mais prendre de la hauteur , définir enfin une grande ambition a la mesure des atouts exceptionnels de notre commune....

Mais c'est vous qui décidez!

Thierry Saussez et Marie-Jo Bonnier pour Lavandou Cap 2020

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Merci de vérifier vos e-mails et de cliquer sur le lien de confirmation pour activer votre compte.