N°125 - La sécurité en questions

L’actualité est marquée par les actes barbares de loups solitaires.

Elle impose à tous les responsables publics et élus de trouver le juste équilibre entre la nécessité de continuer à vivre debout et la garantie de sécurité maximale pour nos concitoyens.

Cela implique de faire un choix clair dans les manifestations de plein air à maintenir ou non afin d'éviter de distraire les forces de sécurité de leur action de base.

À nos yeux maintenir les concerts au théâtre de verdure facilement sécurisable est souhaitable.

A l'inverse mobiliser des moyens considérables en hommes et en matériel pour des animations de patronage comme le réveillon du 31 juillet est éminemment discutable. Et cela d'autant plus qu'à l'opposé d'un festival culturel ce type d'événement tire l'image du Lavandou vers le bas.

Cela nécessite également de revoir complètement le dispositif de sécurité du port. Chaque année des rixes graves ou des agressions s'y déroulent. Il y va de la sécurité des personnes comme de la réputation d'un port qui n'est plus très brillante.

Il convient d'urgence de sécuriser l'entrée des pannes, de compléter l'action des vigiles par des effectifs de la police municipale, d'améliorer le dispositif de vidéosurveillance.

A ce niveau nous avons demandé au maire la possibilité pour Guy Cappe, conseiller municipal, membre de la commission sécurité, de visiter les installations de vidéosurveillance de manière à étayer nos propositions d'amélioration.

A l'heure où nous écrivons ces lignes cette possibilité nous a été refusée.

Nous ne voulons pas croire que le maire rejette cet apport de toutes les bonnes volontés ou pire que la mairie ait quelque chose à cacher...

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Merci de vérifier vos e-mails et de cliquer sur le lien de confirmation pour activer votre compte.