N°139 - NOTRE HORIZON COMMUN

Si les électeurs d'une commune accordent plusieurs mandats à leur représentant, ce qui est parfois utile pour la réalisation de projets importants, il serait peut-être bon de ne pas laisser tramer ces projets.

Comme le disait Sénèque, « vivre c'est être utile aux autres sans dormir».

Un responsable municipal est élu pour servir l'intérêt de ses concitoyens mais, comme tout dirigeant, il existe une usure du pouvoir due à une trop longue période d'exercice. Et on se demande dès lors à quoi pourrait bien servir un mandat de plus.

Loin de nous l'idée de dire que Mr Bernardi n'a rien fait. Et heureusement en plus de 20 ans, cadre de vie, services à la personne, repas des séniors etc ... Mais il a traité les problèmes par les feuilles, pas par les racines.

Faute d'une politique de développement économique les recettes municipales stagnent, la dette reste considérable pour une commune qui n'a réalisé aucun grand équipement. Faute d'une politique touristique équilibrée le Lavandou se meurt de plus en plus longtemps hors saison, les actifs se désespèrent, les jeunes s'en vont.

Le projet d'Eco Quartier dont nous avions approuvé le principe est un double échec. Urbanistique car il ne correspond pas à
l'identité du village (nous avons été les seuls à demander il y a 6 mois l'arrêt des travaux pour faire respirer l'ensemble).

Démographique car l'objectif affiché par le maire était de renouveler et de rajeunir la population. Et la ville ferme encore une classe de plus. Quel avenir à une communauté dans laquelle il y a plus de décès que de naissances ?

Nous aurions pu nous retrouver sur le projet de cinéma. Le projet initial était le bon. Un nouveau quartier avec cinéma, hôtel, centre de tri postal, maison de santé. Le maire a changé d'avis, refusé le permis de construire à l'opérateur qu'il avait choisi et cela se termine au tribunal. Et la mairie bricole un autre projet cette fois ci financé par le contribuable. Clochemerle n'est pas loin.

Le moment venu il faudra réaliser un bilan détaillé de l'action municipale.

Conforter les acquis. Remédier aux insuffisances. Dans le cadre d'un grand débat démocratique. Pour faire monter les idées du terrain. En associant chaque Lavandourain.

Pour un avenir meilleur pour tous ce qui, au delà des différences, voire des divergences, doit être notre horizon commun.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Merci de vérifier vos e-mails et de cliquer sur le lien de confirmation pour activer votre compte.